I have encountered more image descriptions on Mastodon in 24 hours than I have in Twitter in a couple of years. Seriously. I'm not exaggerating.
As a blind person, this means a lot to me. If you read this and you describe your images, thank you so, so, so much on behalf of all of us. If you don't, now you know you'll be helping random Internet strangers make sense of your posts by typing in a few more words than usual.

Arts En Résistance - H-Tône/Dedos/dB/SansE youtube.com/watch?v=kR37X7QepV

Un texte très très lourd, dans le sens et dans le son

"prenons le contrôle des théâtres, des usines, ouais,
Des hôpitaux, des facs, de nos vies de merde.
C’est nous le public, et qu’est-ce qu’on fait de ces possessions ?
La seule réponse a ces questions c’est l’autogestion"

Les gouvernements qui ne soutiennent pas la suspension des brevets pour les vaccins, ils font passer le profit avant le bien commun. Pour le bien commun, on ne demande pas la permission, on la prend. Les proprio ont bien assez de privilèges comme ça.

We need a new browser engine that is free and completely open source, and a new browser that uses it. We can't rely on the big companies anymore. Even Mozilla is starting to get shady.

Sisters with Transistors – the untold story of electronic music's female pioneers and how they transformed the ways we produce and listen to music today.

Looks amazing (and long overdue) – seriously can't wait to check this out.

via @hollyherndon@twitter.com

youtu.be/7r-3hlzpV7M

live.nemonaute.fr

Je stream du Isaac ! Je redécouvre le jeu, gros noob incoming !
C'est surtout l'occasion pour moi de testter tout mon setup, n'hésitez pas à venir faire des commentaires acerbes ;)

I made myself a lil owncast instance under my domain... Never seen a platform deployed so fast, and really liked it.

It's at live.nemonaute.fr/

I'm most probably not gonna use twitch any more, as long as this is going strong.

I'll post when i go live !

RT @claradealberto@twitter.com

🚌🗼🚇 Je me baladais tranquillement sur l'Internet mondial ET LÀ TOUT A COUP, je découvre qu'il existait un système de transports en commun à Paris entre 1622 et 1677, avec des lignes, des arrêts ET QU'ON A LA CARTE DU RESEAU

Limite trop beau pour être vrai, et pourtant ⬇️

🐦🔗: twitter.com/claradealberto/sta

Pol fr, Macron, épidémie 

« Selon ses proches, le chef de l’Etat a acquis une maîtrise des travaux épidémiologiques, au point de ne plus forcément suivre les conseils des scientifiques. »

lemonde.fr/politique/article/2

⬇️

re: (anti)racisme 

#antiracisme ça fait un moment que j'ai pas posté sur ce livre, mais donc : lisez le "Petit manuel antiraciste et féministe" de Djamila Ribeiro, vraiment il est court et simple à lire + il reprend les bases, c'est super <3

(Et pas cher, il me semble ? Mais bon, ça c'est toujours très relatif 😶)

.

(Post surtout destiné aux personnes blanches, je pense ? En tout cas dans le sens où ça me paraît particulièrement important, quand on est blanx, de se documenter/déconstruire sur le racisme et l'antiracisme…)

Show thread

RT @caissesdegreve@twitter.com

"Personne qui affirme ce qu'il sait être faux ou nie ce qu'il sait être vrai, qui tait ce qu'il devrait dire"

En 7 lettres.

🐦🔗: twitter.com/caissesdegreve/sta

#commune
Treize jours avant.
Nous sommes le 5 mars 1871 et les drapeaux rouges fleurissent aux fenêtres des quartiers populaires de Paris. A Neuilly, par contre, on ferme les volets. Au Parlement, Victor Hugo s’exclame, prophétique : " L’heure va sonner, Messieurs ; nous la sentons venir… cette revanche prodigieuse...".
Nous sommes le 5 mars 1871 et dans le splendide appartement du diplomate turco-égyptien Khalil-Bey, un tableau est accroché à une cimaise. Jamais un musée ne l’aurait accepté, celui-là. Son auteur, c’est Gustave Courbet, proudhonien, communard, génie. Ce tableau s’appelle « l’origine du monde »
Nous sommes le 5 mars 1871 et un Ardennais de 16 ans, est arrivé à Paris ; il veut basculer dans « l’ivresse sociale ». Mais les choses n'ont pas encore commencé, alors il rentre. La légende rapporte qu'il serait revenu à Charleville à pied. Menacé de maison de correction par sa mère, il va embarquer sur un bateau ivre de poésie. Il s’appelle Arthur Rimbaud.
Nous sommes le 5 mars 1871 et Louise Michel, fille naturelle d’une servante et de son châtelain de maitre, est institutrice et précurseur(e) de la pédagogie active ; elle écrit aussi des poésies. Quand les cerisiers seront en fleur, Louise passera de l’encre noire au pétrole rouge. En attendant, elle voit parfois un ami, un fragile et discret chef de bureau qui poétise le soir ; il s’appelle Paul Verlaine. Il sera communard, discret.
Nous sommes le 5 mars 1871 et Nathalie Lemel, fonde «la Marmite», ancêtre des restaurants du cœur. Nous sommes le 5 mars 1871 et à Londres, Karl Marx demande à Elisabeth Dmitrieff, russe, 20 ans, dirigeante de l’Union des femmes, de gagner Paris… «parce qu’il va se passer quelque chose».
Nous sommes le 5 mars 1871 et comme tous les jours, Henriette Toulemonde s’est fardée pour aller faire le trottoir. Ça fait longtemps que cette prostituée de la misère ne réagit plus quand les policiers se moquent de son nom qui tombe comme une prédestination. Elle sera l’égérie furieuse des barricades, fusil à la main, promettant une nuit d’amour à qui se battra. A l’officier versaillais qui, un jour de mai, lui désignera son poteau d’exécution en lui disant : « toi, fous-toi là », elle répondra : «Qui êtes-vous, Monsieur, qui tutoyez les femmes?»
Nous sommes le 5 mars 1871 et Charles Hugo, fils d’Adèle et de Victor, secrétaire de Lamartine, marié à Saint-Josse-Ten-Noode à la bruxelloise Alice Lehaene, a 44 ans. Il n’a plus que 13 jours à vivre.
Nous sommes le 5 mars 1871 et Louis Rossel, provençal protestant, capitaine de l’armée française à Metz, démissionne de l’armée. Professeur bénévole en école ouvrière, il avait écrit : « On leur a appris à lire mais pas à la manière de s’en servir ». Il a 27 ans. Il aura toujours 27 ans. Il n’est pas socialiste mais gagne Paris et rallie la classe ouvrière. Le général De Gaulle vouait un véritable culte à cet officier qui avait dit «non».
Nous sommes le 5 mars 1871 et Gustave Rouland, Gouverneur de la Banque de France, écrit à Thiers, chef du gouvernement conservateur; il lui dit toute la peur que le peuple de Paris lui inspire : «ces gens-là Monsieur, c’est la République Rouge ; ces gens-là, Monsieur, ne connaissent qu’une défaite, celle qu’on leur infligera par la force...».
Nous sommes le 5 mars 1871 et les danseuses des folies bergères écrivent une lettre publique au gouvernement Thiers pour protester contre le défaitisme, la lâcheté et la politique anti-sociale des classes dirigeantes.
Nous sommes le 5 mars 1871 et Jules Vallès, enfant battu, journaliste, fait paraître le premier numéro de son journal : Le Cri du Peuple, sur une feuille grand format, 5 colonnes à la page, vendu 10 centimes.
Nous sommes le 5 mars 1871 et il fait encore très froid dans les hautes solitudes de Kabylie. Depuis plusieurs semaines, El Mokrani et son frère Boumezrag, constatent ainsi qu'il y a de moins en moins de soldats français. Ils repartent en masse à Paris où il se passe quelque chose... Alors ils lancent un mot d'ordre : "Unfaq urrumi" ! Guerre décoloniale. Le plus grande révolte kabyle va commencer dans 13 jours. Aussi ..
Nous sommes le 5 mars 1871 et Eugène Varlin, artisan-relieur, syndicaliste, internationaliste, se souvient qu’il avait déclaré à son procès pour fait de grève en 1869 : « tant qu’un homme pourra mourir de faim à la porte d'un palais où tout regorge, il n’y aura rien de stable dans les institutions humaines ». Rien…
Nous sommes le 5 mars 1871 et à l’orphelinat des mauvais pères de la charité, Jeannot dit « le frisé » se réveille dans son dortoir de merde… Bientôt il deviendra pupille de la commune, bientôt, comme des centaines d’enfants en armes, il ira sur les barricades venger son enfance saccagée.
Nous sommes treize jours avant la Commune insurrectionnelle de Paris. L’heure va bientôt sonner. L’heure de la revanche prodigieuse…
#JeanPaulMahoux, historien, écrivain et quelques autres trucs. Final d’une carte blanche non publiée (c’est dingue que les journaux ne veulent pas des textes de 30.000 signes) à paraître peut-être sur Médiapart).
Show older
Cybrespace

cybrespace: the social hub of the information superhighway jack in to the mastodon fediverse today and surf the dataflow through our cybrepunk, slightly glitchy web portal support us on patreon or liberapay!